Aux sources de l'instant: Manuel de soins palliatifs à domicile par Cécile Bolly

Aux sources de l'instant: Manuel de soins palliatifs à domicile

Titre de livre: Aux sources de l'instant: Manuel de soins palliatifs à domicile

Éditeur: Weyrich

Auteur: Cécile Bolly


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Cécile Bolly avec Aux sources de l'instant: Manuel de soins palliatifs à domicile

Un guide essentiel pour comprendre les soins palliatifs et les besoins des patients en fin de vie

Si ce livre est avant tout destiné aux médecins généralistes et aux soignants du domicile, il pourra être utile à tous ceux qui s'intéressent aux soins palliatifs et cherchent à compléter leurs connaissances, à élargir leur réflexion, à poursuivre leur remise en question.

Ce manuel richement documenté, non pas seulement destiné aux professionnels de la santé, saura éclairer davantage les lecteurs sur le thème des soins réservés aux malades en fin de vie.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE 

- "Ce manuel est une magnifique illustration de cette idée chère aux deux auteurs, Cécile Bolly et Michel Vanhalewyn : éthique et écoute sont indissociables. Pratique, précis, rigoureux, complet, ce livre a toutes les qualités pour devenir le fidèle compagnon de tous les médecins généralistes désireux d'accompagner avec cœur et compétence leurs patients en fin de vie." (Serge Vidal, psychothérapeute)

A PROPOS DES AUTEURS 

Cécile Bolly est docteur en médecine. Elle s'est spécialisée sur le thème de l'éthique dans le milieu de la santé et encadre des formations pour sensibiliser le mieux possible les soignants à cette problématique.
Michel Vanhalewyn est médecin généraliste et s'intéresse également aux questions d'éthique dans le milieu médical.

EXTRAIT 

La douleur est le symptôme le plus fréquent chez les patients atteints d’un cancer, mais elle est présente dans de nombreuses autres maladies.
En fin de vie, quelle que soit la pathologie en cause, la douleur est associée à d’autres symptômes physiques plus ou moins pénibles, ainsi qu’à une souffrance psychologique, sociale et spirituelle. C’est pour cela qu’on parle de souffrance totale. Il est capital d’être attentif à ce concept chaque fois qu’on est sollicité pour un patient qui a mal. Par ailleurs, il est important de se rappeler qu’elle peut évoluer sur un mode aigu ou chronique.

Livres connexes

Un guide essentiel pour comprendre les soins palliatifs et les besoins des patients en fin de vie

Si ce livre est avant tout destiné aux médecins généralistes et aux soignants du domicile, il pourra être utile à tous ceux qui s'intéressent aux soins palliatifs et cherchent à compléter leurs connaissances, à élargir leur réflexion, à poursuivre leur remise en question.

Ce manuel richement documenté, non pas seulement destiné aux professionnels de la santé, saura éclairer davantage les lecteurs sur le thème des soins réservés aux malades en fin de vie.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE 

- "Ce manuel est une magnifique illustration de cette idée chère aux deux auteurs, Cécile Bolly et Michel Vanhalewyn : éthique et écoute sont indissociables. Pratique, précis, rigoureux, complet, ce livre a toutes les qualités pour devenir le fidèle compagnon de tous les médecins généralistes désireux d'accompagner avec cœur et compétence leurs patients en fin de vie." (Serge Vidal, psychothérapeute)

A PROPOS DES AUTEURS 

Cécile Bolly est docteur en médecine. Elle s'est spécialisée sur le thème de l'éthique dans le milieu de la santé et encadre des formations pour sensibiliser le mieux possible les soignants à cette problématique.
Michel Vanhalewyn est médecin généraliste et s'intéresse également aux questions d'éthique dans le milieu médical.

EXTRAIT 

La douleur est le symptôme le plus fréquent chez les patients atteints d’un cancer, mais elle est présente dans de nombreuses autres maladies.
En fin de vie, quelle que soit la pathologie en cause, la douleur est associée à d’autres symptômes physiques plus ou moins pénibles, ainsi qu’à une souffrance psychologique, sociale et spirituelle. C’est pour cela qu’on parle de souffrance totale. Il est capital d’être attentif à ce concept chaque fois qu’on est sollicité pour un patient qui a mal. Par ailleurs, il est important de se rappeler qu’elle peut évoluer sur un mode aigu ou chronique.
Un guide essentiel pour comprendre les soins palliatifs et les besoins des patients en fin de vie

Si ce livre est avant tout destiné aux médecins généralistes et aux soignants du domicile, il pourra être utile à tous ceux qui s'intéressent aux soins palliatifs et cherchent à compléter leurs connaissances, à élargir leur réflexion, à poursuivre leur remise en question.

Ce manuel richement documenté, non pas seulement destiné aux professionnels de la santé, saura éclairer davantage les lecteurs sur le thème des soins réservés aux malades en fin de vie.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE 

- "Ce manuel est une magnifique illustration de cette idée chère aux deux auteurs, Cécile Bolly et Michel Vanhalewyn : éthique et écoute sont indissociables. Pratique, précis, rigoureux, complet, ce livre a toutes les qualités pour devenir le fidèle compagnon de tous les médecins généralistes désireux d'accompagner avec cœur et compétence leurs patients en fin de vie." (Serge Vidal, psychothérapeute)

A PROPOS DES AUTEURS 

Cécile Bolly est docteur en médecine. Elle s'est spécialisée sur le thème de l'éthique dans le milieu de la santé et encadre des formations pour sensibiliser le mieux possible les soignants à cette problématique.
Michel Vanhalewyn est médecin généraliste et s'intéresse également aux questions d'éthique dans le milieu médical.

EXTRAIT 

La douleur est le symptôme le plus fréquent chez les patients atteints d’un cancer, mais elle est présente dans de nombreuses autres maladies.
En fin de vie, quelle que soit la pathologie en cause, la douleur est associée à d’autres symptômes physiques plus ou moins pénibles, ainsi qu’à une souffrance psychologique, sociale et spirituelle. C’est pour cela qu’on parle de souffrance totale. Il est capital d’être attentif à ce concept chaque fois qu’on est sollicité pour un patient qui a mal. Par ailleurs, il est important de se rappeler qu’elle peut évoluer sur un mode aigu ou chronique.